Un point sur les travaux

Du bruit, des vibrations, de la boue, des camions et on en passe. Des travaux de construction, voilà notre lot commun dans Pissefontaine depuis un peu plus d’un an, principalement du fait des travaux du lotissement Isy-Schwart rue des Réservoirs, des démolitions et constructions neuves du bas de la grande rue.

Autant on peut voir le bout du chantier rue des Réservoirs avec le gros-oeuvre de la dernière maison sur le point de s’achever, autant ça semble interminable grande rue. Avec la démolition de la maison fissurée du 21 grande rue, qui a eu lieu par surprise entre mercredi et vendredi.

Après les démolitions, il y aura une construction d’une maison de ville. Nous ne connaissons pas encore le projet final qui était encore récemment en cours d’instruction sous le n° PC 78624 20 00036 et qui devrait être bientôt consultable aux Services de l’Urbanisme de la mairie.

Autre démolition en vue, celle de la ruine de l’ancien commerce de la place Corroyer, démolition qui ne s’est pas faite en même temps que celle au 21 grande rue mais qui se ferait dans 1 mois, selon des rumeurs. A vérifier donc.

ruine Corroyer

Rappelons que l’après-démolition n’est pas clairement établi, puisqu’on parle de faire des parkings, après avoir parlé d’en faire un petit immeuble de logements sociaux. Notre association s’est clairement positionnée en faveur de parkings afin de soulager la pression sur le stationnement sauvage dans nos rues et sur nos places, mais le débat est ouvert, à vos commentaires.

Autre chantier et non des moindres, celui de 1001-vies au 8 grande rue pour 2 batiments et un total de 24 logements. Le chantier a pris quelques retards et cela fait plusieurs samedis que l’entreprise de gros-oeuvre y travaille, provoquant des désagréments pour le voisinage, à coup de cris, de coups de marteau et autres bruits. Nous avons du intervenir auprès du maitre d’oeuvre et de l’architecte pour aménager leurs tâches et préserver notre tranquillité, au moins celle du samedi matin.

Le chantier a pris du retard et là ils finissent le batiment du fond avant d’entamer celui de devant sur la grande rue. Prévision de fin du gros-oeuvre fin mai… on a du mal à y croire…

Nous relèverons en conclusion la phrase d’un des agents de maitrise du chantier « Qui a décidé de construire un tel immeuble ici? C’est n’importe quoi! »: et oui, cela fait plus de 7 ans qu’on l’a dit et répété, Pissefontaine est un bourg historique fait de maisons anciennes et de rues étroites qu’il nous faut préserver!

Démolitions des ruines: fausse alerte!

Bon, ça commence à ressembler à un serpent de mer, mais fausse alerte, les démolitions des ruines n’auront pas lieu semaine prochaine et sont finalement reportées à plus tard. Pas la semaine prochaine, pas la suivante, dans un mois peut-être. On vous tiendra au courant, quelle que soit la fiabilité de l’information!

Nous en profitons pour relayer cette remarquable initiative de « ❗️Marché solidaire des restaurateurs ce samedi 23 janvier » sur le parking Foch, quai Auguste Roy, de 8h à 17h. Au plaisir d’y croiser tout Pissefontaine!

Démolitions des ruines, c’est pour la semaine prochaine!

Nous avons été informés que les démolitions des 2 ruines du 23 et 25 grande rue sont prévues semaine prochaine, à partir de lundi 25 janvier donc! Une information officielle de la mairie doit arriver dans nos boites à lettres.

Les 2 démolitions se feront en même temps et devraient prendre quelques 2-3 jours.

Quelles consignes? Prévoyez déjà de ne pas garer vos véhicules à proximité. Ensuite, la place et la grande rue devraient être interdites à la circulation. Prenez vos précautions.

Trou dans la chaussée rue Saint Marc

Un trou dans la chaussée rue Saint Marc était apparu vendredi 15 janvier obligeant à la fermeture de la rue. Le trou a été comblé ce matin de mercredi 20, sauf le revêtement à faire, et la circulation est à nouveau ouverte.

Est ce normal ce trou? Oui, le sous-sol est fragile et s’érode facilement, surtout en hiver quand il pleut beaucoup. Ce n’est pas aussi spectaculaire que l’effondrement de la rue de la Forêt certes, mais ça peut arriver un peu partout sous nos rues, sous nos maisons aussi comme au 23 grande rue.

Qu’attendre de 2021 pour Pissefontaine?

A l’orée d’une nouvelle année, la tentation est forte de jeter l’année passée aux oubliettes et se concentrer sur de meilleures résolutions pour l’année à venir. Mais tout compte fait, alors qu’elle montre tous les critères de l’année pourrie, est ce que 2020 a été si catastrophique que ça? Et que doit on attendre de 2021? Faisons un tour de ce qu’il s’est passé, ou pas, en 2020 sur Pissefontaine.

A commencer par la star de 2020, la Covid, qui nous aura bien perturbés dans nos habitudes et routines quotidiennes, mais qui aura surtout révélé une grande solidarité entre voisins, à l’image de la chaine de solidarité qui fonctionna pendant ces 2 derniers confinements et dont l’activité a été réduite au soutien de quelques rares personnes isolées, à la confection de masques ou à l’organisation d’apéros confinés, puis déconfinés.

Et la Covid n’aura pas eu la peau de l’esprit de fraternité et de partage (de bons moments) que notre association fait rayonner dans Pissefontaine puisque les Fêtes de Pissefontaine ont pu avoir lieu en septembre. Sur un format largement adapté dans lequel nous avons réussi à prendre en compte des règles sanitaires et sécuritaires particulièrement contraignantes, avec un disk jockey en place de l’orchestre, dans un espace privé en place de la place Corroyer, sans concours de tarte à la boulie mais avec les visites de notre députée et de notre maire venus « ressentir l’atmosphère de gaité de Pissefontaine ». Quoiqu’il se passe, 2021 aura ses fêtes de Pissefontaine, c’est certain!

2020 aura aussi été l’année des commerçants des Chatelaines, avec le marché, le pizza truck, la vendeuse d’huitres qui se sont sont développés plus encore, et même si le laboratoire médical a fermé, les Chatelaines ont confirmé leur place indispensable. N’oublions pas le camion du charcutier du jeudi midi qui fait toujours un ou plusieurs stops dans notre quartier (même s’il n’arrive plus à se garer sur la place Corroyer), toujours avec sa bonne humeur et ses spécialités évecquemontoises (goutez l’andouille du 14 juillet, elle est excellente!).

Nous avons aussi eu un bon cru de chantiers avec les travaux rue des Réservoirs et grande rue qui avancent petitement, mais qui nous encombrent d’engins de chantiers, de pilonnes, qui nous vident de nos places de stationnement. Mais bon, prenons notre mal en patience, 2021 va continuer dans la même veine, alors disons simplement que 2020 aura lancé l’ère des grands travaux sur Pissefontaine, pas des beaux travaux en tout cas.

Justement! Un mauvais cru de stationnement que ce 2020: les travaux qui chassent nos voitures des trottoirs, une place Corroyer qui n’est plus qu’un parking à ciel ouvert, les 3 places de l’ancien lavoir toujours interdites. Difficile d’aimer nos voitures dans ces conditions, doit on les chasser de Pissefontaine ou créer de nouvelles places de stationnement? Doit on les interdire et favoriser les piétons? Un bon sujet de réflexion pour 2021, d’ailleurs on en saura plus dès ces premiers mois lorsque la ruine sera démolie et remplacée par… un parking.

La démolition de la ruine n’aura donc pas lieu en 2020, mais 2021 c’est promis. Même si on perd un batiment emblématique de la place commerçante de Pissefontaine, même si on ne sait vraiment pas ce qu’il y a dessous (des caves, des carrières, des trous?). Il faut qu’elle soit démolie et qu’on en finisse avec les dangers d’effondrement, avec la bache verte, avec cette balafre.

D’autres projets à l’horizon 2021? Pas vraiment! Le projet immobilier Chatelaines-Pissefontaine a été tué dans l’oeuf et le permis refusé par le nouveau maire. Heureusement car il portait les éternels défauts de densité excessive en logements, de manque de places de stationnement, de hauteur de batiments… Malheureusement aussi car c’était un beau projet architectural, respectueux de l’environnement, il conservait la Roseraie intacte et le projet de remplacement risque d’être pire encore. Il semblerait aussi qu’on n’aura pas de crèche, un projet sympathique en lui même, arrivé cet été et qui aurait donné de la vie au quartier, mais « au mauvais endroit », stationnement en cause, surtout!

2020 restera aussi dans les mémoires pour des élections municipales exceptionnelles par leur organisation, par la qualité des candidats aussi. Notre nouveau maire détone de l’ancien par son hyperactivité et son attention marquée pour ses concitoyens, cependant souvenons nous que notre ancien maire avait démarré sur les chapeaux de roues avec l’annulation du permis de construire de la propriété Izy-Schwart en 2014 avant de très vite s’essouffler. Notre jeune maire est jeune et plein d’énergie, certes, mais il nous faut rester vigilants! Justement, notre association veille (souvenez vous du PLUi… sauf que c’était en 2019), surveille particulièrement les projets immobilier sur Pissefontaine. En 2021, nous reprendrons le Programme pour Pissefontaine et redémarrerons les ateliers Urbanisme en collaboration avec l’association Triel Environnement pour continuer de penser l’avenir de Pissefontaine, d’un Pissefontaine qu’on aime.

Vite qu’on se déconfine et qu’on reprenne les bons réflexes en 2021: animations, fêtes et urbanisme au programme. Surveillez nos publications pour vous annoncer une prochaine balade historique et environnementale, une exposition souvent reportée mais qui viendra, du peintre pissefontenois Victor Schlienger, une animation avec l’association Triel, Côté Jardins et bien sûr les Fêtes de Pissefontaine avec la possibilité de gagner le concours de la recette officielle de la Tarte à la Boulie de Pissefontaine, la tarte traditionnelle dont on a perdu la recette!

Les dernières informations sont là sur notre site qui vous attendent: nouveau calendrier de collecte des déchets, sites pratiques, et plus encore sur Préservons Pissefontaine.

Meilleurs voeux pour une bonne année 2021!

Nouveau calendrier de collecte des déchets

La collecte des déchets change au 1er janvier avec un nouveau calendrier que vous pouvez trouver sur https://www.triel-sur-seine.fr/actualite/3339/1523-collecte-des-dechets-attention-aux-changements.htm . Nous l’avons regardé et fait un résumé pour Pissefontaine, qui est en zone verte:

  • Ordures ménagères le mardi après-midi, et donc on sort ses poubelles le lundi soir,
  • Recyclable plastique, métal, papier,… (tout sauf verre), une semaine sur deux le mercredi matin, semaines impaires,
  • Verre une fois par semaine le vendredi après-midi,
  • Les encombrants passent plus rarement 3 jours dans l’année (contre une fois par mois auparavant!), les 1er février, 7 juin et 4 octobre (vous aurez toujours la possibilité de les déposer vous-même à la déchetterie si vous manquez une date).

Ceci est un résumé pour les zones pavillonnaires, les immeubles collectifs de 2 étages et plus ayant un traitement de faveur avec plus de passages; sauf que nous ne savons pas si Bel Horizon est concerné.

D’autres détails et initiatives sont dans la brochure que vous pouvez lire sur https://www.triel-sur-seine.fr/actualite/3339/1523-collecte-des-dechets-attention-aux-changements.htm .Ces changements sont initiés par la communauté urbaine GPS&O et le message est clair: réduisons nos déchets, réduisons les poubelles sur le trottoir et portons nous-même nos déchets à la déchetterie.

Reconfinement: que s’est il passé du 15 novembre au 6 décembre?

Depuis qu’on est redescendu à des règles de confinement moins strictes, la totalité des commerces des Chatelaines (sauf le labo médical qui ferme définitivement), dont le salon de coiffure, sont ouverts. Le marché des mercredi et dimanche fonctionne très bien, pour le bonheur de toutes et tous.

Ça fait une semaine que les commerces ont largement rouvert pour préparer les fêtes de fin d’année et ça se voit par le monde qui envahit les centres commerciaux et les magasins de par et d’autre de la Seine. Une bonne chose pour tous ces commerces qui souffrent des fermetures, contraintes réglementaires et concurrence déloyale d’Amazon. A ce propos, nous nous associons à 3 initiatives locales:

  • L’initiative de la mairie de Triel Collecte pour un Noël solidaire avec l’installation de chalets comme points de collectes de vos objets, cadeaux, dons pour le Noël des plus démunis. Un chalet est installé sur le parking des Chatelaines. Rappelons que les locaux et activités solidaires comme ceux des Restos du Coeur ou du Secours Catholique par exemple, ont été fermés pendant le confinement, pénalisant très fortement l’accès et la distribution de l’aide. A votre bon cœur!

Concluons cette rubrique avec les illuminations de Noël, quelques voisins ont déjà décorés leurs maisons, jardins, portes, balcons, vous aussi affichez votre joie de ces temps de fêtes et décorez vos habitations.

On continue donc, on s’entraide, on se protège et surtout on protège les autres (Masques, tests, gestes barrières et on installe l’application TousAntiCovid!). On se fait aussi tester avant de revoir sa famille lointaine, voir la liste des centres sur Triel sur le site de la mairie ou au centre de dépistage de Chanteloup .

Toujours là pour vous aider avec un email à preservonspissefontaine@gmail.com!

Démolitions des ruines et travaux rue de la Forêt (suite)

Nous sommes déjà début décembre et toujours pas de date pour la démolition des ruines, même si ça bouge de ci de là. Voilà une suite à l’article précédent sur ce sujet.

Commençons par le Permis de Démolir du 23 qui est maintenant affiché sur le portail de la maison. Nous rappelons que vous, voisins, pouvait contester cette démolition et faire un recours contre cette démolition; vous avez 2 mois pour le faire à partir de la date du dépôt du permis, soit jusqu’au 13 janvier (attention tout de même à avoir de bonnes raisons!). Notre association est favorable à cette démolition; une attention particulière sera portée sur la construction en place de la ruine dangereuse et défigurante pour le quartier.

On rappelle que la démolition des ruines, celles du 23, ci-dessus, et du 25 grande rue, l’ancien commerce sur la place Corroyer, ne sera programmée que lorsque les travaux routiers seront terminés sur la rue de la Forêt et la rue remise en circulation, or ce n’est pas encore la cas: Les sondages ont été réalisés, le trou comblé, il reste encore le revêtement et à remettre la circulation en place. Va-t-on voir ces démolitions de ruines se faire en 2020? Nous pouvons en douter.

Quant aux travaux du 8 grande rue, ça s’active avec la mise place de la grue de chantier, même si ça avance doucement.

Nous ne pouvons que répéter de faire attention à vos voitures sur le bas de la grande rue de Pissefontaine car le trafic d’engins de chantier va continuer. Ces engins sont obligés de traverser Pissefontaine pour y entrer, déposer leurs matériels et en ressortir, et ils n’ont pas trop de choix que d’entrer par le bas de Pissefontaine et ressortir par le haut. Il est fortement recommandé de ne pas garer nos voitures sur la grande rue, le temps des travaux, soit jusqu’en fin de l’année prochaine.

Démolition des ruines et travaux rue de la Forêt

L’arrêté municipal de démolition de la ruine a été récemment affiché sur sa façade. Il est daté du 4 novembre et la démolition pourrait commencer 15 jours après, soit à partir de jeudi 19 novembre.

Il n’est fait mention que du 25 grande rue, soit le commerce sur la place Corroyer. Nous n’avons vu aucune annonce pour la démolition du 23 grande rue, qui normalement devrait se faire simultanément.

maison fissurée du 23 grande rue

Ça bouge aussi du côté de la rue de la Forêt avec des annonces par la mairie de la reprise des sondages cette semaine (https://www.facebook.com/villetrielsurseine/posts/2823731017884187 et https://www.facebook.com/villetrielsurseine/posts/2760382630885693).

Un mélange de risques de fontis (galeries souterraines des mines de gypse de Triel) et de phénomène de retrait gonflement d’argile sont fort probablement les causes de l’effondrement de la chaussée de la rue de la Forêt. Dangereux et pourtant assez courant sur tout le territoire de la commune de Triel.

Reconfinement: que s’est il passé du 1 au 15 novembre?

Déjà 15 jours de reconfinement et peu de nouvelles, peu d’activité à vous rapporter qui concerne Pissefontaine.

La chaine de solidarité fonctionne au ralenti preuve que la solidarité entre voisins marche bien, sans avoir besoin d’impliquer notre association. Ça c’est bien!

Les travaux continuent sur les chantiers rue des Réservoirs et Grande Rue, par contre les ruines sont toujours debout.

Les commerces des Chatelaines sont ouverts, sauf le coiffeur, et le marché du mercredi et du dimanche sont un vrai succès pour le service et la qualité qu’ils apportent. Certes les camions de livraisons s’affairent tout au long des journées de la semaine, mais nos commerces locaux fonctionnent, grâce à vous!

N’oublions pas le camion du charcutier Maison Doussaint qui passe tous les jeudis à Pissefontaine, stops en fin de matinée devant Bel Horizon et rue des Terres Franches, écoutez le klaxon! Vous pouvez passer commande au 01 34 74 08 71 ou maison.doussaint@orange.fr .

Et ailleurs? Tout comme ici, le ras-le-bol envahit nos esprits entre catastrophisme, complotisme et ignorance (à ce propos, lisez cette article du Monde qui corrige pas mal de désinformations qui circulent sur les réseaux sociaux), la crise économique et sociale qui s’annonce nous hante tous et on se demande comment organiser les festivités de Noël et 1er de l’an (quelques idées ici). La nature suit son cours et nos arbres se parent de leurs couleurs d’automne. Comme il fait bon vivre chez nous au milieu de tous ces tracas!

Donc on continue, on s’entraide, on se protège et surtout on protège les autres (Masques, tests, gestes barrières et on installe l’application TousAntiCovid!). Toujours là pour vous aider avec un email à preservonspissefontaine@gmail.com!